VOYAGE des terminales S

La Maurienne en automne.

Les élèves de Terminale S ont vécu «  un voyage intéressant dans un cadre environnemental exceptionnel avec des témoignages d’acteurs locaux passionnants. » (Gautier)

 

Ils sont partis trois jours en Maurienne, dans le cadre de leurs enseignements de spécialité, rencontrer des professionnels de la montagne et visiter des musées liés à l’histoire industrielle  de la vallée. Ils étaient hébergés au fort Marie-Christine d’Aussois, et ont bénéficié d’un temps splendide et d’un cadre automnal somptueux. « Discuter, apprendre et s’enrichir avec des professionnels dans l’un des plus beaux parc national était grandiose. La météo était au rendez-vous, nous offrant des paysages fabuleux ! Un grand merci aux professeurs accompagnateurs » (Lucas).

 

Le premier jour, les élèves sont partis avec leurs enseignants de spécialité pour deux parcours différents :
- Le demi-groupe spécialité Physique a visité la Mine du grand Filon de St Georges d’Hurtières , exploitée depuis le moyen-âge, pour découvrir comment passer « du minerai de fer à l’outil » ; puis, après un pique-nique au soleil sur ce site qui domine la vallée, est allé à l’Espace Alu de St Michel de Maurienne, pour un parcours thématique « de la bauxite à l’objet en aluminium. ».
- L’autre demi-groupe, spécialité Ecologie Agronomie Territoire, a visité l’aménagement des pistes de ski d’Aussois, puis est allé sur une exploitation qui fabrique le célèbre Bleu de Termignon et le Beaufort.

 

Le jour suivant la classe entière est retournée en alpage à Termignon, au refuge Plan du lac, étudier la gestion des milieux. Marmottes, bouquetins, chamois et Gypaètes ont pu être observés avec les gardes du parc national de la Vanoise. En soirée écoute du brame du cerf, puis le lendemain matin un peu de physique ! visite de l’exposition du Laboratoire Souterrain de Modane «  à la découverte de l’infiniment petit », accompagnés par un chercheur Iranien très pédagogue. Le voyage s’est terminé par la présentation, par la chef de secteur ONF, du Vallon de l’Orgère et de sa forêt d’Arolles (Pins cembro dont certains datent de plus de 600 ans).

 

Comme le résume Aymeric : «  J’ai trouvé ce voyage vraiment intéressant, cela nous a permis de découvrir le parc national de la Vanoise  ainsi que ses problématiques grâce à l’intervention de gardes et d’autres intervenants dont un alpagiste. Pour nous rappeler que nous étions en S, on a visité un labo de physique qui était aussi très intéressant  avec la présentation très impressionnante de la chambre à brouillard. »

 

Rédavtion et photos : Patricia Bally