Travail en équipe

Les élève de BEPA Travaux Forestiers s'organisent et apprennent à travailler en groupe !

En ce début d’hiver, l’absence de dérogations pour l’utilisation des tronçonneuses et des débrousailleuses se fait de plus en plus attendre chez les BEPA Travaux forestiers 1ère année et leur envie de commencer à utiliser ces machines est de plus en plus grande.

 

Pour autant, cette absence, indépendante de la volonté du lycée, est l’occasion pour eux de prendre le temps d’apprendre les métiers de la forêt et surtout l’occasion d’un apprentissage progressif qui leur permettra d’être efficaces quand ils pourront se servir des machines.

 

C’est d’ailleurs déjà dans cette optique que, depuis le début de l’année, les jeunes ont pu, lors des différentes séances de travaux pratiques, prendre le temps de faire de la botanique en apprenant à reconnaître les arbres, d’abord en feuilles et aujourd’hui sans feuilles ; prendre également le temps de voir les différents travaux manuels qui se font en forêt comme les dégagements ou l’élagage ; prendre en outre le temps de découvrir la filière bois et ses étapes (de la sylviculture au sciage) ; prendre enfin le temps de rencontrer quelques acteurs de la forêt (Entrepreneur de travaux forestiers, Coopérative forestière, propriétaire, scierie…).
 
Reste un principe qui n’avait jusqu’alors été que très peu abordé sur le terrain, l’organisation de chantier et le travail en équipe. A quoi sert en effet de savoir utiliser des machines ou des outils si l’on ne sait pas s’organiser sur le terrain ?
De même, le travail en équipe, l’entraide entre bûcheron… apparaît comme absolument indispensable pour qui travaille en forêt.
 
Tel était donc l'objectif pédagogique de cette nouvelle séance de Travaux Pratiques, où le travail n’était pas très compliqué, le déplacement et le fendage d’un tas de bois de chauffage mais où tout l’apprentissage résidait dans ces débuts du travail en équipe et dans l’organisation.
Les élèves, après avoir reçu les consignes générales propres au chantier, ont donc eu à s’organiser par eux-mêmes pour être efficaces et travailler ensemble.
Alors au début, chacun a commencé à travailler de sa propre initiative, chacun déplaçant quelques morceaux de bois d’un tas à l’autre. Et puis, rapidement, ils se sont aperçus qu’un travail à la chaîne serait plus efficace et se sont alors mis en place !
 
Autonomie, donc, et apprentissage par la pratique qui a permis finalement après quelques hésitations de déplacer rapidement et efficacement le tas de bois. Cette organisation permet également à la classe de se souder autour d’objectifs communs, choses qui leur seront très utiles tout au long des deux ans de BEPA…
 
En outre, ce jour là fut aussi l’occasion une nouvelle fois d’observer sur le terrain ce qui est vu en cours et cette fois notamment quelques notions de sylviculture en parcourant la montagne d’âge, avec les notions de taillis et de traitement d’une forêt ou encore les notions de balivage.
 
Et finalement, même si l’utilisation des tronçonneuses se fait attendre, les séances de Travaux Pratiques continuent, à travers toute leur diversité, à être très utiles et surtout à apprendre aux élèves, les bases, toutes les bases, des métiers de la forêt…