Sur les traces des Terminales Bac Pro Aqua

Retour sur le voyage à Mèze

 

Poisy, vendredi 18 septembre, 7h du matin, sous une pluie battante, embarquement immédiat pour Mèze… C’est le début d’un périple palpitant.

 

Premier arrêt, Pierrelatte. Nous visitons l’unique élevage de grenouilles en Europe. Mr François, gérant du site, nous fait partager sa passion pour cet élevage de grenouilles.

 

4.500 géniteurs pour une production de 5 tonnes. Il faudra attendre entre 10 et 14 mois pour obtenir une grenouille de 50 gr. Lyonnaises et parisiennes seront vendues directement chez les restaurateurs. A noter qu’en une heure ils transforment 5 kilos de grenouilles !

 

1 1      2 2  

            Quentin, l’éternel  joueur….

 

Ce fut une découverte originale et fort intéressante, il s’agit d’un élevage audacieux. Un secteur prometteur qui reste à développer. 

 

3 3  

 

14h, une envie de découvrir les routes sinueuses du Gard ! Direction Allègre les Fumades, un petit village à 15 kms d’Alès pour visiter une petite salmoniculture familiale : « GAEC des Fontaines ». Cette entreprise existe depuis 1957, 3ième génération pour les 2 fils de Fabienne qui nous a gentiment accueillis. Ce site qui puise son eau sur la source d’Arlinde produit différentes espèces de salmonidés dans une eau constante à 12 °: Truites arc-en-ciel, Truites fario, Saumon de fontaine et Omble chevalier.   

 

4 4  

 

Afin de valoriser ses produits, la famille a développé une activité de pêche à la ligne où les clients choisissent leurs poissons et les pêchent eux-mêmes. Quelle convivialité dans un cadre chaleureux et naturel !

 

Se démarquer est aussi une priorité chez les Meynet ! En effet, ils réalisent différentes transformations : truite fumée, rillettes, filets, soupes …. qui ont éveillé nos papilles !!!

 

5 5  

     

18h, installation au club « Thalassa ». Partage des tâches, gestion du budget courses et batailles de polochons sont à l’honneur ! C’est le début de l’autonomie pour les Terminales Bac Pro Aqua….

 

Samedi matin, sous un soleil éclatant, nous débarquons au Centre de Plongée du Cap d’Agde. Après avoir fait connaissance avec l’équipe encadrante de plongée, munis de bouteilles, détendeurs, combinaisons, stabs, palmes et masques, nous partons en mer. Blocs au dos et palmes chaussées, la mer nous tendait les bras, il ne nous restait qu’à sauter dans ce gouffre bleu. Quel bel échange dans l’eau ! Poissons et poulpes jouaient avec nous tandis que les anémones nous embrassaient. C’était pour nous une première en eau salée : exploration d’un nouvel écosystème plus riche et fort coloré et une température plus agréable qu’au lac.  

 

8 8   6 6  10 10  

 

Ce stage de plongée de deux jours fut pour nous une belle expérience.  Nous avons gagné en confiance et en autonomie. Le stress de départ s’est vite estompé pour laisser place au plaisir.

 

Quant aux non plongeurs, nous sommes restés deux jours aux Halles de Sète sur le stand de « Huîtres Bouzigues.com »  géré par Philippe VAUDO et Simon JULIEN.

 

Des activités nouvelles pour nous ! Ouverture des huîtres et service dégustation pour Johanna, Pierre et Nathan. Le dimanche fut intense, 40 tables à servir, et ce dans une ambiance fort chaleureuse, sous l’œil vigilant de Philippe VAUDO.

Merci à Philippe et à Simon de nous avoir permis de vivre cette expérience totalement nouvelle pour nous et de nous avoir fait confiance.

 

« Le contact avec la clientèle  a été révélateur pour moi », déclare Johanna, l’unique fille de Terminale Bac Pro Aqua.

 

 

Fini la plongée, les choses sérieuses commencent ….

 

Nous débarquons dans un mas ostréicole entre Mèze et Bouzigues pour découvrir  pendant 4 jours les fondamentaux de l’activité ostréicole :

 

15 15   16 16  

 

A noter que les ostréiculteurs nous ont emmenés en bateau sur les parcs sur différentes zones car leurs tables ne sont pas disposées les unes à côté des autres.

 

Ce mini-stage nous a permis de découvrir l’ostréiculture sur l’étang de Thau qui est totalement différente de celle exercée en Atlantique. Hugo P, Hugo L, Henri, Nathan M. et Vincent peuvent en témoigner !!!

 

Cette production sur cordes est emblématique de la région de Thau.

Les ostréiculteurs de l’étang de Thau sont chaleureux et accueillants. Ils savent nous transmettre leur savoir-faire avec passion. On ne ressent pas vraiment de concurrence entre eux, mais plutôt une entraide.

 

Une belle ambiance décontractée et un accent

prononcé ont pimenté nos 4 journées !!!

 

19 19  

 

Vendredi matin, grand ménage et triste mine pour le départ. Mais le sourire réapparut devant le site de « Poisson du soleil » à Balaruc-les-Bains, appartenant au groupe AQUALAND.

 

En effet, cette entreprise est pionnière et leader dans la production d’alevins de poissons marins. Trois belles espèces : daurades, bars et maigre.

Chaque année 35 millions d’alevins naissent sur le site et sont expédiés dans tout le bassin méditerranéen.

 

Cette entreprise mise sur la qualité et est à la pointe de la technologie. En effet, tout est mécanisé et informatisé notamment le comptage des alevins.

A noter que PDS a trois sites : Salce le Château, Balaruc-les-Bains et Frontignan et emploie actuellement 41 personnes.

 

                                     20 20  

21 21   22 22  

 

Il est clair que nous avons avons été impressionnés par l’organisation, les gigantesques structures, les prototypes et l’ingéniosité des dirigeants. C’est la première fois que nous visitons une telle entreprise qui a su nous couper le souffle. C’est l’image même de l’aquaculture nouvelle !

 

Par conséquent, ce voyage alternant plongée, travail et visites d’entreprises s’avère être formateur et complémentaire, et ce à plusieurs niveaux dans la mesure où nous avons pu appliquer nos connaissances transmises par Jérémy LEPLAT.

 

Autrement dit, un périple enrichissant qui nous conforte dans notre projet professionnel !

 

27 27