Les filières forêt et nature inaugurent le marteloscope biodiversité de Faverges

 

Dans les missions confiées à un établissement agricole, la formation des jeunes n’est pas seule. L’expérimentation, la recherche ou encore l’animation du territoire font aussi parties des missions. A l’ISETA et dans la filière forêt, c’est ainsi que nous essayons de concilier les deux en mettant au point des projets novateurs, en collaboration avec les acteurs du territoire et impliquant les élèves.

 

Selon ces idées, en 2012, la filière forêt et en particulier le BTSA Gestion Forestière temps plein, sous l’impulsion de Laurent Chantre et Sylvestre Vernier, s’est lancée dans un programme local et national visant à préserver la biodiversité en forêt. Aux côtés du ministère qui a financé une partie de l’opération, au côté du parc des Bauges qui a fédéré les actions et participé lui aussi au financement, aux côtés du CRPF et d’un propriétaire forestier motivé, M. Jean-Pierre Portier, le projet a consisté en la réalisation, en forêt privée, d’un marteloscope (lieu d’apprentissage du marquage d’une coupe de bois) où les dimensions économiques et écologiques de chaque arbre ont été prises en compte.

 

Géolocalisation des arbres, mesure de ceux-ci (essence, diamètre, hauteur, volume…), estimation d’une note écologique pour chacun d’eux (en fonction de différents critères dont la présence sur l’arbre de microhabitat), création du logiciel d’analyse… telles furent les nombreuses tâches à mettre en place par des stagiaires, par les étudiants du BTSA et par leurs enseignants.

 

Une belle occasion de s’inscrire dans la vie du territoire aux côtés d’organismes professionnels et d’impliquer les élèves dans un beau projet réel.

 

Un étudiant en BTS GPN a développé, lors de son stage au CRPF et en lien avec le PNR du massif des Bauges, les supports pédagogiques nécessaires : des fiches techniques et un livret pédagogique.

 

Ce samedi 3 décembre, a eu lieu l’inauguration de ce marteloscope avec la pose d’un magnifique panneau d’information et la présentation aux élus, aux autres acteurs forestiers du territoire (notamment l’ONF) de ce dispositif unique en forêt privée qui est désormais à la disposition de tous.

 

Le président du parc des Bauges, Philippe Gamen s’est dit ravi de ces projets impliquant plusieurs organismes, Mme Fabienne Grébert, conseillère régionale, nous a fait l’honneur de sa présence et a montré son intérêt pour les questions forestières, les membres de l’ONF, chef d’UT local, spécialiste biodiversité… ont montré les possibilités futures de travailler en commun entre forêt publique et privée, les techniciens du Parc, Pierre Paccard et Mathilde Pantallacci ont présenté le projet, le CRPF a parlé des suites et des utilisations futures de l’outil, les membres de l’Union des Forestiers Privés ont présentés les besoins des propriétaires et leur implication pour faire vivre les forêts, et l’ISETA, représenté par Sylvestre Vernier, Myriam Brun et Christophe Bedouin a fait valoir son implication dans de tels projets mais aussi l’importance de disposer de tels outils dans la formation des jeunes.

 

Quant à l’inauguration, elle s’est terminée par un apéritif gentiment offert par l’union des forestiers des Bauges et a permis, déjà, de discuter de projets futurs et de conforter ces liens qui font de l’ISETA un établissement qui vit au côté des acteurs du territoire, et qui permettent d’offrir aux élèves de vrais projets de formation et de vrais contacts avec les professionnels.

 

Sylvestre Vernier, co responsable du BTSA Gestion Forestière temps plein