Les BTSA Forêt s'intéressent à la biodiversité

La stratégie nationale sur la biodiversité est la concrétisation de l'engagement de l'Etat Français en faveur de la biodiversité puisque celui-ci a décliné, auprès de tous ses services, une stratégie visant à enrayer la perte de la biodiversité en France, que ce soit, la biodiversité ordinaire ou extraordinaire.

 

Abritant une grande partie de cette biodiversité, le milieu forestier n'a pas échappé à cet engagement et de nombreuses actions ont, partout, été mises en place grâce à ce programme. En Haute-Savoie et à l'Iseta, cela s'est traduit par un partenariat entre la filière forêt, le Ministère de l'Agriculture, le Parc Naturel Régional des Bauges, le Centre Régional de la Propriété Forestière, la Chambre d'agriculture, l'ONF mais aussi le Groupement de sylviculteurs des Bauges.

 

Durant l'été 2013, ce sont ainsi pas moins de 3 stagiaires de BTSA Gestion Forestière qui ont travaillé sur le sujet, réalisant ici un document d'aménagement ayant pour thème cette problématique, mettant là en place un marteloscope pour apprendre à gérer une forêt en préservant la biodiversité. Cette même année, c'est une classe entière qui, au côté de l'ONF, a testé un protocole de prise en compte de cette biodiversité lors la mise en œuvre d'une coupe à câble. Aussi, c'est un site internet sur les marteloscopes en Rhône-Alpes qui a été créé, dans le cadre du projet Biodifor. Encore, et chaque année, ce sont les enseignements qui ont été adaptés par les enseignants, avec par exemple des TP concernant l'estimation de cette biodiversité…

 

En septembre de cette année, cela s'est traduit par la participation des élèves de 1ère année au séminaire de restitution de toutes les actions mises en place sur la biodiversité forestière sur le territoire du Parc des Bauges. L'occasion pour les élèves de percevoir l'ensemble de ces problématiques, d'observer l'engagement des enseignants qui présentaient les actions de l'école et de rencontrer de nombreux acteurs de la forêt.

De même, sur cette fin de mois, ce sont les BTS en contrat de qualification qui ont pu tester leur pratique sur le marteloscope de Faverges où il faut à la fois prendre en compte l'aspect production de bois mais aussi l'aspect préservation de l'environnement…

 

Bref, on a là une nouvelle preuve de l'importance des services écosystémiques que doit assurer la forêt mais aussi une preuve de l'engagement des équipes de l'Iseta dans des projets innovants et une preuve de l'adaptation d'un BTS aux problématiques d'actualité.

 

Rédaction et photos : Sylvestre Vernier