Les BTS Forêt

martèlent aux côtés de l'ONF…

L'Office National des Forêts… L'organisme le plus connu lorsque l'on parle de gestion forestière. Pourquoi ? D'une part, parce que l'ONF est un établissement public, d'autre part, parce que regroupant plus de 5000 forestiers, il a en charge la gestion de 25% des forêts françaises, soit plus de 4 millions d'ha.

 

Dès lors, à l'ISETA, il nous a toujours paru important d'être lié à cet organisme qui fournit un débouché important aux élèves. Aujourd'hui, ouvriers forestiers, agents patrimoniaux ou techniciens, nombreux sont les anciens élèves qui y travaillent, ayant réussi le plus souvent les concours d'entrée.

 

De plus, il nous a toujours paru important d'être en lien avec cet organisme pour ses compétences techniques et sa connaissance de la gestion courante des forêts. Contrat entre l'établissement et l'ONF pour des journées de visite, mise à disposition des locaux de l'ISETA, aide à l'organisation de certaines manifestations, prise en charge de jeunes en contrat d'apprentissage… les conséquences et les actions liées à ces bonnes relations vieilles de plus de 40 ans sont nombreuses.

 

Pour les 2èmes années de BTSA Gestion Forestière, elles se sont d'ailleurs traduites au mois de décembre dans la réalisation de deux journées de martelage en forêt de Seillon. Désignation des arbres à abattre, réflexion sur la sylviculture à adopter, choix des arbres d'avenir, les questions à se poser ont été nombreuses pour les élèves qui ont pu, durant deux jours, bénéficier de toute l'expérience des personnels de l'ONF.  

 

C'est par cette confrontation avec le réel, par ces journées reflétant leur futur travail mais aussi grâce à un encadrement de qualité (et nous ne pouvons que remercier tous les personnels de l'ONF qui participent à ces journées), que le BTSA Gestion Forestière devient une véritable formation professionnelle et nous y tenons vraiment à l'ISETA… Derrière ces deux journées, il y a l'objectif même de l'ISETA au travers du BTSA Gestion Forestière, former des jeunes aux métiers de la forêt et au métier de technicien forestier.

 

Et quand la météo est au beau fixe, quand le gel emprisonne les fougères mais se met à briller sous les premiers rayons du soleil, cela donne deux belles journées, des journées riches de technique, de partage de connaissances, de transmission de valeurs et de savoirs, de mise en situation, de travail d’équipe, bref, deux journées qui, à coup sûr, seront un bon souvenir pour tous, élèves comme enseignants.

 

 

Sylvestre VERNIER, enseignant forestier.