Les BTS Forêt en direct de Bulgarie

 

Jeudi 8 octobre 2015

 

Toujours en Bulgarie, les BTSA Gestion Forestière poursuivent leur tournée forestière et leur découverte de ce pays et de ces pratiques forestières. Et comme depuis le début, c’est encore un grand mélange de découverte, de dépaysement, de remise en question, d’interrogation…

 

Durant les deux derniers jours en effet, le voyage les a menés à Plovdiv, sur les traces de l’empire romain et de ses monuments mais aussi sur les traces des riches commerçants du 19ème siècle qui commerçaient, au carrefour de plusieurs civilisations, avec les Indes et en tiraient d’importants profits leur permettant de se construire de belles demeures devenues des musées aujourd’hui… De même, ils ont été à la rencontre de la civilisation Thrace, dans la ville d’abord mais surtout dans l’un des lieux célèbres de cette civilisation, Perpérikon, une cité antique de Thrace construite dans la roche, sainte pour le culte de Dionysos, et centre de pouvoir de cette civilisation comparable à Troie.

 

Toujours dans cette région, les étudiants ont pu, par la rencontre du sous-directeur du service forestier de Kardjali, comprendre l’histoire forestière de cette région et notamment les importants reboisements RTM en pins noirs et pins sylvestres visibles dans le paysage et rendus indispensables dans les années 1960 pour lutter contre l’érosion. De même, et face à l’exemple d’un barrage, ils ont pu percevoir le lien entre correction torrentielle, reboisement des versants d’une montagne et gestion des débits d’eau dans un barrage.

 

En comprenant également l’histoire de la région, en observant les éléments de la vie courante et en reliant ça à la présence de ces barrages et de cette eau source de vie comme de risques naturels, les élèves ont pu percevoir les difficultés et l’importance de la géopolitique, notamment quand le bassin versant d’un fleuve se situe, comme ici, dans un pays différent du bas de sa zone d’écoulement.

 

Enfin, et en découvrant au passage les curiosités locales comme des rochers champignons, ils ont pu abordés des questions plus sylvicoles, s’interrogeant sur la façon de gérer des peuplements dans des climats à influence méditerranéenne, observant les espèces de chênes différentes de chez nous, découvrant les dégâts que peut faire la neige sur des peuplements plantés à fortes densités ou observant les successions végétales et notamment le retour à des essences autochtones qui succèdent aux pins après 40 à 50 ans…

 

Entre histoire des civilisations, géopolitique, histoire forestière ou gestion actuelle de la forêt dans un territoire, c’est donc une tournée riche de choses multiples que tous vivent en Bulgarie et une fenêtre sur le monde qu’à 20ans, il est important d’ouvrir et qu’ils auront ouverts ici et grâce à l’Iseta…

 

 

 

********************************************************************************************

 

Lundi 5 octobre 2015

 

Déjà deux jours… Déjà deux jours que les élèves de BTSA Gestion Forestière ont atterri en Bulgarie, à Sofia et déjà tant de choses vécues… Entre découvertes culturelles, découvertes forestières et découvertes historiques, ces deux premiers jours furent riches en expériences et en enseignements.

 

Car oui, une tournée forestière à l’étranger, c’est un peu de tout cela… C’est d’abord un départ de l’école à 3h30 du matin vendredi, quelques moments d’attente à l’aéroport, un passage par l’Allemagne et un changement d’argent un peu épique à l’aéroport. C’est ensuite la découverte d’une capitale, Sofia, avec la découverte de l’histoire d’un pays au travers des grands monuments, des églises et d’une nouvelle culture. C’est encore des rencontres improbables comme celle de ce commissaire européen chargé de la forêt et des industries du Bois venu découvrir la filière forêt-bois Bulgare et qui passa avec nous une journée riche en discussions. Ce sont encore des visites forestières qui laissent apparaître les liens anciens entre la foresterie bulgare et française, au travers de la restauration des terrains en montagne ou de la sylviculture. C’est aussi la découverte de nouvelles espèces, de forêts différentes et très peu exploitées par l’homme… Mais ce sont aussi des gens qui nous accueillent gentiment et nous font découvrir leur pratique, leur pays, avec passion et gentillesse. Et puis, c’est aussi tout le reste, des fonctionnements différents, une culture différente, un développement différent, une nourriture à l’influence déjà méditerranéenne…

 

Alors oui, une tournée forestière à l’étranger, c’est tout cela et c’est cela que vivent actuellement les étudiants de BTSA Gestion Forestière, s’ouvrant l’esprit à d’autres pratiques forestières mais plus largement à une autre culture.

 

Une ouverture d’esprit pour tous, un ancrage dans l’esprit européen et des découvertes si riches et si variés qui déjà au bout de deux jours, les ont énormément nourris.