Les BTS Forêt analysent un chantier forestier

 

Réfléchir à la façon de gérer une forêt… Décider finalement les arbres qu'il faut couper, quand il faut les couper et ce qu'il faut laisser… Tels sont les décisions que doit prendre un technicien forestier.

 

Mais pour que ces décisions soient justes, pour qu'elles soient prises dans un objectif de gestion durable et dans le respect de l'écosystème sylvicole dans toutes ses dimensions, il faut qu'elles soient mûrement réfléchies et en aucun cas le fruit du hasard. Couper des arbres de 100 ou 150 ans n'est pas un acte anodin et il ne doit jamais le devenir.

 

Aussi, c'est pour faire en sorte que les techniciens forestiers de demain soient capables d'agir en ayant cette réflexion, qu'ils décident d'une coupe en forêt en ayant conscience de ces enjeux et du poids de leur décision, que très tôt, dans le cadre du BTSA Gestion Forestière, l'équipe pédagogique de l'Iseta les prépare.

 

Cela se passe en formation, au travers de cours sur la gestion durable, sur les fonctions d'une forêt, sur l'histoire forestière… cela se fait autour de discussion moins formelle, sur la politique forestière, sur les orientations sylvicoles, sur la philosophie des forestiers… mais cela se fait aussi et encore plus sur le terrain… D'abord en réfléchissant à l'évolution naturelle d'une forêt, ensuite en analysant les besoins d'un propriétaire, encore en s'interrogeant sur la pertinence d'actions effectuées en forêt et enfin, à partir du milieu de la 2ème année, en mettant en œuvre des actions de gestion.

 

Pour l'instant, les étudiants n'en sont pas encore là et dans la progressivité de leur formation, ils s'interrogent sur des actions déjà visibles, partant d'exemples concrets pour essayer de les commenter : cette coupe en forêt a-t-elle été bien faite ? Le martelage a-t-il été bien mené ? Les bois coupés ont-ils été bien choisis ? N'a-t-on pas trop coupé ou trop peu ? L'exploitation est-elle acceptable ?

 

Ce sont à toutes ces questions que les élèves ont dû répondre cette semaine à propos d'une coupe et d'un martelage réalisé en forêt communale de Cuvat. Une mise en situation réelle donc et une confrontation avec la réalité d'une opération forestière, ici très bien réalisée par l'Office National des Forêts. L'exemple vaut mieux que la leçon dit le proverbe : c'est ce qu'ont compris les élèves jeudi et tout l'intérêt de chaque séance de travaux pratiques mise en œuvre dans le cadre du BTS Forêt.

 

Sylvestre VERNIER, pour le BTSA Gestion Forestière temps plein