Les BTS Forêt 2ème année

de retour de tournée en Picardie

C'est parce que les forêts françaises présentent une diversité unique, parce qu'un jour, les étudiants pourront travailler dans d'autres départements ou régions, parce qu'encore, il est bon de s'enrichir des expériences ou des techniques mises en place ailleurs, parce qu'enfin, il n'y a rien de plus formateurs que la rencontre du monde professionnel, qu'à l'Iseta, dans la cadre du BTSA Gestion Forestière, 3 à 4 tournées sont encore organisées sur les 2 années de formation.

 

Dès le début de la deuxième année, c'est ainsi une tournée très technique, centrée autour de la sylviculture de différentes essences, de l'étude des stations, et de différents organismes forestiers… qui permet de jeter les bases d'une nouvelle année d'enseignements. Pour les étudiants, c'est la Picardie que les enseignants avaient choisis de faire découvrir cette année.

 

Le programme fut ainsi très chargé mais permis de découvrir des forêts uniques, des gestions novatrices et des problématiques très différentes de celles de nos départements alpins.

Ainsi, le lundi, c'est un arrêt aux Faux de Verzy, à Reims, qui permis d'aborder avec l'ONF, les problématiques d'accueil du public.

Le lendemain, toujours avec l'ONF, les élèves ont pu découvrir la forêt domaniale de Compiègne avec un questionnement sur la sylviculture du hêtre et son remplacement par le chêne dans le cadre du changement climatique… L'après-midi, ils ont pu aborder, avec le CRPF cette fois, la sylviculture du peuplier ainsi que les problématiques de desserte et de création de routes forestières.

Le mercredi, ce fut une rencontre avec la coopérative forestière du nord pour évoquer les problèmes de vente de bois, d'exploitation et de qualité des chênes… avant que l'après-midi n'emmène les élèves étudier la sylviculture des feuillus précieux et du douglas en forêt privée avec le CRPF.

Le jeudi, l'ensemble de la journée fut consacré à la découverte d'une propriété forestière magnifique de 2600 ha et à la découverte de la sylviculture "Pro Sylva", du nom d'une association qui défend une sylviculture s'appuyant sur les mécanismes naturels, avec le technicien chargé de la gestion du groupement forestier.

Enfin, pour terminer, le vendredi fut consacré à l'étude des stations et à son importance dans le cadre d'une gestion forestière durable particulièrement importante avec les modifications climatiques des années futures.

 

Bref, un programme technique dense, varié qui a permis d'aborder de très nombreuses thématiques et d'échanger beaucoup sur les pratiques de chacun et des exemples concrets qui pourront être réutilisés très souvent dans les cours de 2ème année.

 

Et puis, au-delà, une tournée qui fut un moment sympathique, un bel espace d'échanges pour la cohésion de la classe mais aussi pour la cohésion avec l'équipe enseignante et une tournée dont on se souvient souvent, même longtemps après lorsque l'on est devenu des professionnels forestiers. Un grand merci donc à tous les acteurs qui ont su donner de leur temps pour les étudiants et au chauffeur qui a su conduire sur des routes inconnus et jusqu'au cœur de certaines forêts…

 

Rédaction et photos : Laurent Chantre et Sylvestre Vernier