Les apprentis Bac Pro Paysagers

à la coupe du monde de biathlon

Lors des deux précédentes éditions des Jeux Olympiques d’hiver (Turin en 2006 et Vancouver en 2010) le biathlon a été le sport le plus pourvoyeur de médailles avec des athlètes français de grands talents.

Du 12 au 15 décembre 2013, la coupe du monde emmenée par Martin FOURCADE a fait étape au Grand Bornand : une première dans l’histoire. En effet, jamais la France n’avait accueillit jusque là une épreuve de biathlon de cette envergure. Jamais sauf peut être en février 1992 à Albertville lors les Jeux Olympiques et la victoire historique du relais féminin : début d’une formidable aventure, riche en émotion et en succès.

 

C’est donc tout naturellement que les apprentis des classes de 2nd et 1ère Bac Pro Aménagements Paysagers en apprentissage se sont rendus, vendredi 13 décembre au Grand Bornand pour assister au relais homme de biathlon. Le relais consiste à aligner 4 relayeurs d’une même nation sur une distance de 4x7,5 km ponctué par 2 passages au tir à la carabine. Un vendredi 13 qui n’aura pas porté chance aux biathlètes tricolores qui ne termineront que sixième à plus d’une minute de la victoire.

Un tir défectueux (9 pioches au total soit 9 cibles manquées), une pression supplémentaire (courir à domicile) et des temps de ski pas suffisant pour rivaliser avec les russes et les allemands auteurs d’un très beau sprint final devant nos yeux. Ni le talent de Martin FOURCADE (le plus grand biathlète mondial du moment), ni les encouragements des apprentis n’auront suffit pour que l’équipe de France s’impose sur ses terres.

 

Deux classes déterminées, entrainées et chauffées à blancs, ravi d’avoir participé avec toute la tenue du parfait supporter (drapeau, corne de brume, cloche … et toute leur voix). L’occasion aussi pour les apprentis de passer dans le Dauphiné Libéré, tourner des spots publicitaires et prendre la pose avec Jean Jacques QUEYRANNE (président de la région Rhône-Alpes).

 

Cette sortie sportico-culturelle s’inscrit dans une démarche volontariste et sera suivi cette hiver de plusieurs séances de ski de fond sur le plateau du Semnoz et au printemps d’une initiation au tir à la carabine avec un challenge inter-classe.

 

            Bref une ouverture d’esprit, une ouverture au monde et aux sports locaux auquel nous tenons à cœur au sein de la formation Bac Pro en apprentissage.

 

Rédaction et photos : BR