Les 1ère commerce au Tribunal correctionnel d’Annecy !

 

Pour la deuxième année consécutive, les deux classes de Première commerce se sont rendues au tribunal correctionnel d’Annecy pour assister à des plaidoiries….De quoi alimenter leur programme de français consacré à l’argumentation.

 

Les vendredis 13 et 27 janvier, les élèves de l’Iseta ont pu se rendre, avec deux de leurs enseignants,  à la Cour correctionnelle d’Annecy.

 

Arrivés à 8H30, il a d’abord fallu passer le contrôle de sécurité, avant d’accéder à la salle réservée aux audiences. Dans le public, des personnes très diverses : les élèves, les témoins, les curieux mais aussi les accusés…

 

Dans un solennel « Levez vous s’il vous plait », la salle accueille la Cour dans son ensemble : trois magistrats professionnels assistés d'un greffier. L'un des trois juges préside le tribunal.

Devant le tribunal correctionnel, le ministère public est représenté par le procureur de la République ou un de ses substituts.

 

A la barre se succèdent différents accusés. Les affaires peuvent aller d’une simple infraction de la route à des vols ou violences. Le tribunal correctionnel juge les délits commis par les personnes majeures. Il peut prononcer des peines allant jusqu'à 10 ans d'emprisonnement (20 ans en cas de récidive), mais aussi des peines alternatives à l'emprisonnement (travail d'intérêt général, stage de citoyenneté...), des amendes ou encore des peines complémentaires (interdiction d'exercer une activité professionnelle, retrait de permis…).

Les décisions du tribunal correctionnel sont susceptibles d'appel.

 

Les élèves prennent conscience du rôle de la parole et de l’importance de l’argumentation dans les plaidoiries des avocats. Et surtout, ils prennent conscience de la difficulté de rester « neutre » face à certaines situations.

 

Ces sorties sont toujours de belles expériences de vie pour nos élèves qui, le plus souvent, n’ont jamais franchi les portes d’un tribunal.

 

Une expérience à renouveler et pourquoi pas, cette fois-ci, dans une Cour d’Assises !