La forêt pour salle de classe

En rentrant dans une formation professionnelle et en BTSA Gestion Forestière, les élèves ont découvert une formation aux multiples facettes mais aussi et surtout de nouvelles façons d'apprendre.

 

Désormais et un à deux jours par semaine en moyenne, c'est sur le terrain et face à la réalité concrète qu'ils font cours, essayant ici d'identifier les arbres, recherchant là des traces de l'histoire forestière, essayant ici encore de comprendre le fonctionnement de la forêt.

 

Désormais et de la même façon, ce ne sont plus des contrôles théoriques qui viennent les évaluer mais de plus en plus des exercices pratiques et professionnels. Mise en relation avec le métier, confrontation avec la réalité de terrain, le fait que les enseignants aient, pour la plupart en BTS forêt, été des professionnels de la forêt trouvent ici tout son sens et permet la mise en place d'exercice réel.

 

Ainsi, cette semaine, les étudiants ont par exemple fait cours en forêt communale de Chavanod, étudiant les essences présentes et apprenant à se servir d'une clef de détermination botanique ; mettant en image le cours sur l'histoire de la forêt française par une vision concrète. Quant à l'évaluation, il s'agit pour eux de réaliser un panneau d'informations sur cette forêt et de retraduire de façon pédagogique et construite toutes les idées évoquées ce jour-là afin de les rendre accessible au plus grand nombre, exemple d'une mission de communication qui prend de plus en plus de place dans la vie des forestiers professionnels.

 

Bref, plus que jamais, le BTSA Gestion Forestière se trouve être une formation pratique et concrète, à vocation professionnelle et tout est fait dans ce but. Une transition vers une formation à un métier, vers des apprentissages utiles qui permettent d'ailleurs a beaucoup de trouver une nouvelle motivation et de véritablement donner du sens à leurs études.

 

Pour le BTSA Gestion Forestière, Sylvestre Vernier