Etude des milieux sur le Plateau de Glières

Les 8 et 9 septembre, la nouvelle promotion  du BTS GPN en 1 an de l’ISETA est montée au Plateau des Glières afin d’y étudier  la flore des différents étages de végétation  ainsi que des tourbières remarquables de ce site.

 

L’intérêt naturaliste mais aussi le devoir de mémoire de ce haut lieu de la résistance lors de la 2nde guerre mondiale ont été rappelés par Béatrice FEL, coordinatrice de la politique « espaces naturels sensibles » du département de la Haute Savoie, ce dernier étant propriétaire de 450 hectares constitués d’alpages, de forêts et de zones humides (dont les tourbières d’intérêt communautaire prioritaire au titre de la Directive Habitats du réseau Natura 2000).

 

L’étude de la gestion de ce site est donc particulièrement intéressante et a permis aux étudiants d’appréhender  la complexité de sa mise en œuvre.

 

Rédaction et photos : Myriam BRUN