En direct de Svalbard !

 

11953458_747049335422677_8418950573318813294_o 11953458_747049335422677_8418950573318813294_o  

 

Hella, elle l'a, il l'a, ils l'ont... la "pêche"!

Après cette balade, Enid nous avait prévu un p'tit repas dans un restaurant tenu par des "français"... OK, on était encore dans nos images incroyable de cette balade alors on roulait serein vers ce p'tit resto...

Olala! Deuxième effet "kiss cool"...
Là encore, je ne sais pourquoi, on sentait qu'il allait encore se passer quelque chose de dingue: BINGO!
On est accueilli par Carole MARCHAND et Cyril MILLET, deux champenois, norvégiens depuis trois ans! Après avoir vadrouillé autour du monde (jusqu'en Antarctique pendant 1 an et demi sur la base anglaise...), ils posent leurs valises à Tromso (prononcez Tromseu).
La commune de Tromso leur confie la gestion d'un site particulièrement apprécié et recherché de ses habitant: le site de Hella 
Sur ce site la commune a installé d'anciens bâtiments sauvés d'un incendie pour permettre à des artistes d'exposer des peintures, sculptures, ... et dans l'ancienne école, un restaurant.
Après avoir fait longuement connaissance nous avons pu déguster les plats de Cyril: bœuf à la provençale et riz pilaf, et en dessert, cheesecake aux myrtilles. UN REGAL...
Au cours de la soirée, nous avons également pu célébrer les anniversaires d'Honorine et Chloé. Beaucoup d'émotions pour chacune.
Sur les conseils du Cyril, une partie du groupe est ensuite descendu au bord du fjord, "tâter du goujon"... C'est en fait du Lieu noir avec lequel ils ont frayé... La pêche miraculeuse. A chaque lancé, une touche. Un régal pour tous de pouvoir pêcher aussi facilement et de s'initier à cette technique...

Nous avons passé une soirée extraordinaire qui clôturait une journée tellement riche en émotions... Merci à Carole et à Cyril pour ce délicieux repas, leur "pêche", leur motivation de faire connaitre le savoir faire fançais, et surtout pour leur accueil.
MERCI et bon vent le long de cet extraordinaire Fjord.

 

11947896_746520042142273_751465524124626440_o 11947896_746520042142273_751465524124626440_o  10506584_746508975476713_5411657382402998870_o 10506584_746508975476713_5411657382402998870_o  

 

Mardi 8/09, 14:30
Départ de Grønåsen (l'école) pour nous rendre sur le lieu de la randonnée prévue aujourd'hui. On est déjà super excités en découvrant les paysages de plus en plus éloignés de Tromsø. Après une heure de voiture, nous arrivons à Brensholmen, et commençons à monter. Chacun a son rythme, certains crapahutent pendant que d'autres admirent le paysage. On a rapidement une vue a 360 degrés, dégagée puisque il n'y a pas d'arbres dépassant le mètre sur cette petite montagne. Le paysage est époustouflant. Bientôt , en arrivant au sommet, on peut admirer de nombreuses petites îles, l'eau et le sable sont très clairs. Certains d'entre nous parlent de "Caraïbes du Nord" le terme correspond plutôt bien ! 
Le froid, le vent & la bruine n'auront pas raison de nos sourires ! 
Certains ont même pu observer un petit groupe de Rennes, au loin. 
Au final, ce fut une marche d'une petite heure, avec des paysages à couper le souffle, agrémentés d'enthousiastes "waaaaowh", un grand moment encore !

 

11064760_746517058809238_2537183084520628831_n 11064760_746517058809238_2537183084520628831_n  

 

On savait que le matin, la visite nous avait bien plu... On savait que sur la route il pleuvait, mais on ne savait pas ce qu'on allait trouver avec nos 2 guides Enid et Emmanuelle...
Direction donc Sommaroy, 40 km de Tromso! Ca "roille" sur la route mais on est tellement content de voir ces paysages extraordinaires de fjords et de toundra que notre moral est bon.
Mais quand on arrive à Sommaroy, déjà il ne pleut plus, mais en plus le ciel se dégage un peu (l'effet Marigo!).
Et dès les premiers pas, on le sent... certains courent devant, d'autres ne savent plus où donner de la tête: on sait que ce qui nous attend au sommet de la petite colline va être extraordinaire! On le sent, on en est sûr!
Après 30 min de marche à s'émerveiller devant les granits roses, à photographier sous toutes les coutures cette landes à "myrtilles", à baver devant ces tourbières, à s'émouvoir devant 3 beaux "coiffés" (des mâles de rennes)... on y est!
Les fjords avec leurs plages de sable de part et d'autres, est devant nous... les falaises grandioses battues par les vagues de la mer de Norvège. WAOUW!

Tout le monde est tellement "WAOUW": subjugué, émerveillé, envouté, charmé, ...

Un vrai souvenir puissant, certainement aussi marquant que le spectacle des glaciers!

 

11894468_746508135476797_3920237068263430480_o 11894468_746508135476797_3920237068263430480_o  

Ce matin était consacré à la visite de Polaria, et, de prime abord, c'est l'impression que ça donne en regardant le bâtiment.
On savait que ca allait être bien, on savait que ce qu'on allait voir allait être incroyable, mais là... Whaouw!
On a été immédiatement accueilli par 4 phoques qui dansaient dans un grand bassin dont les côtés étaient vitrés et équipé d'un tunnel. On a ainsi pu assisté à leur nourrissement et à quelques prouesses physiques de la part de ces animaux dont les plus gros pèsent 160 kg!
Ensuite ce fut la rencontre du monde aquatique de l'arctique: coquillage, planctons, anémones, étoiles de mer, araignées de mer, poissons, ...
Bref retour sur les éléments essentiels composant l'écosystème polaire: la neige, les glaciers, la banquise et un petit moment nostalgique (eh oui déjà ...) sur le Svalbard à travers un film animé.

Un musée sympathique qui a été apprécié de toute la classe et qui nous a permis de perfectionner un peu plus nos connaissances de ce monde jusqu'ici inconnu!

 

 

11935677_746062015521409_1783578086967976692_o 11935677_746062015521409_1783578086967976692_o  

 

Des chercheurs motivants pour nos jeunes...

En début d'après midi, nous avions rdv au NorskPolarinstitut (http://www.npolar.no/no/) avec Mme Gunn Sissel, responsable de communication qui nous a accueilli devant le magnifique ours naturalisé "Silvert", offert par le gouverneur du Svalbard à l'institut en 2006.
Nous sommes ensuite allé en salle de conférence où, après avoir compris quelles étaient les missions du Polar Institut, nous avons suivi une conférence de Jean Charles GALLET, chercheur français qui travaille désormais à Tromso.
Il nous a présenté le domaine de la neige, expliqué son fonctionnement, ses propriétés et surtout, son comportement avec les évolutions climatiques. Nous avons à peu près compris quels étaient les phénomènes mis en jeu dans la fonte des glaciers.
Les élèves ont été particulièrement intéressés par cette conférence et par le parcours "d'aventurier" de ce jeune chercheur.

Certains y ont trouvé de réelles motivations pour la poursuite d'études.

 

11058199_746056058855338_5148179379790566870_o 11058199_746056058855338_5148179379790566870_o  

 

Rencontre avec des élèves norvégiens en cours de français

A la demande de notre collègue Enid NORDMO, enseignante de français et référente à Tromso pour notre voyage, nous avons assisté ce matin à un cours de français.
Par groupes de 8 personnes, les élèves ont pu échanger en français et surtout en anglais sur leurs loisirs, leur vie quotidienne et de lycéen, ...
Nous avons pu également visiter cette école, la BREIVANG SKOLE, construite il y a 10 ans. Une vision futuriste de l'école de l'avenir où le bien être des élèves et les conditions de travail des enseignants sont au cœur des préoccupations!
Nous avons ensuite partagé le repas de midi avec eux.

 

10636751_746051688855775_1219361632148197524_o 10636751_746051688855775_1219361632148197524_o  11708003_746051478855796_5079221792737562599_o 11708003_746051478855796_5079221792737562599_o  

 

Visite d'une exploitation agricole

Dès le pied posé sur l'aéroport de Tromso, pas une minute à perdre: direction le sud du Fjord pour visiter un élevage bovin lait et viande: la Slåttnes Gård. 
Nous sommes accueilli pas l'éleveur qui nous explique que cette ferme existe depuis plus de 4 générations.
Le bâtiment visité est neuf, construit en 2012, et il accueille 60 vaches laitières, 60 génisses de renouvellement et 60 boeufs.
Les animaux sont nourris à l'ensilage d'herbe qui est distribué automatiquement par un robot. Les animaux sont également traits par un robot de traite.
Le lait ainsi produit sert à la fabrication de fromage norvégien, comme l'emmental et le gouda.
Une petite visite qui nous a également permis de nous familiariser avec ces nouveaux paysages de fjords et de montagnes boisées.

 

 

11145105_746046905522920_1012164688710094104_n 11145105_746046905522920_1012164688710094104_n  11149493_746046662189611_1574801423552154739_n 11149493_746046662189611_1574801423552154739_n  

Repas des régions...

avant de partir, nous avions demandé au papa d'Antoine, M. Bruno Wlodarczyk, chef au restaurant du Clocher à Annecy le Vieux (http://www.le-clocher.com), de nous préparer 10 kg de bœuf bourguignon et des crozets pour organiser un petit repas avec nos hôtes norvégiens. Fabien s'était chargé avec qques élèves de mettre le tout sous vide. Tout ceci a beaucoup voyagé et nous avons pu enfin déguster ce délice ce soir avec nos amis (50 personnes environs). Tout le monde a particulièrement apprécié si on en juge par l'état des assiettes vides en fin de repas.
Nous avons ensuite poursuivi la soirée par la projection de photos et films présentant le Lycée (Coline), la France et notre région d'Annecy (Lucie et Enzo), sous la maestria de Solen et de son ordinateur...
C'est ensuite Enid qui nous a remis à chacun un petit cadeau de Bienvenue, cadeau en partie confectionnés par les élèves.
Le proviseur adjoint, qui héberge Enzo et Andy, a ensuite cloturé cette soirée par un discours de bienvenue.

Excellente soirée... 

 

11935074_745315672262710_7395307925781030182_n 11935074_745315672262710_7395307925781030182_n  11988338_745315645596046_6946326895029748144_n 11988338_745315645596046_6946326895029748144_n  

 

Arrivée à Tromsø 
Des montagnes avec.. La mer 

11951621_744853662308911_171713409110062294_o 11951621_744853662308911_171713409110062294_o  

Mi temps...

Et oui fin de la première mi temps avec un départ difficile pour tout de quitter ces paysages extraordinaires.
On peut être impressionnée par de très hautes montagnes, falaises... mais les évènements géologiques que l'on voit nous dépassent totalement. Hier nous étions dans des gisements du Carbonifère (- 300 millions d'années)... Qu'est ce que cela représente???
Mais voir un glacier... finalement un "être vivant" qui se nourrit, qui avance, qui craque, qui bouge, ...c'est totalement différent! On sent cette puissance colossale qui vous domine, qui vous force à l'humilité, au respect...
Donc vraiment, c'est avec nostalgie, mais un vrai bonheur dans le coeur que nous allons nous envoler cet après midi pour Tromso et rejoindre nos collègues Norvégiens et faire la connaissance d'Enid qui nous a organisé le voyage là haut...

On n'est qu'à la mi temps de notre voyage et d'autres aventures nous attendent... Follow us!

 

11950233_744521462342131_7243437703051933440_o 11950233_744521462342131_7243437703051933440_o  11952899_744484642345813_1787299957366384418_o 11952899_744484642345813_1787299957366384418_o  11953481_744521092342168_2478016759322667073_o 11953481_744521092342168_2478016759322667073_o  

 

Un GRAND GRAND MERCI à nos différents sponsors... en image au sommet du Glacier de LARSBREEN

Les Paysages Blancs (par Heidi et Maxence)

 

10380173_744481662346111_7700067634746256288_o 10380173_744481662346111_7700067634746256288_o  11921864_744482259012718_3208789872925853384_o 11921864_744482259012718_3208789872925853384_o  

Aujourd'hui, Heidi Sevestre nous a emmenés sur deux glaciers, le glacier de Larsbreen et le glacier de Longyearbren juste au dessus de notre gite.
Nous sommes donc partis de Nybyen avec un temps magnifique (en gros, un temps magnifique au Svalbard se résume à un ciel peu couvert et pas de vent). Nous avons longé la moraine latérale de Larsbreen qui date du Petit Age Glaciaire, qui a pris fin entre les année 1910-1920, et marque la dernière extension maximum des glaciers du Svalbard0. Depuis, les glaciers ont perdu en épaisseur, en particulier ceux dans les vallées en basse altitude (Larsbreen : moins de 4 Km de long et en dessous de 700m d'altitude).

Après cette expédition sur ce premier glacier, il était grand temps de se rassasier, et quel meilleur endroit que le sommet du Sarkofargen et de son magnifique panorama pour remplir nos estomacs. Nous avons eu la visite de deux lagopèdes et un magnifique halo solaire. Après cela, nous avons inscrit nos noms sur le "livre d'or" du Sarkofargen, une tradition norvégienne.

Après notre repas, nous nous sommes dirigés vers le second glacier, Longyearbren, où nous avons abordé les différences entre les glaciers Alpins et les glaciers du Svalbard. En bref, les glaciers Alpins se déplacent en glissant sur une fine couche d'eau, tandis que ceux du Svalbard, plus froid, avancent en se déformant.

Après de bonnes batailles de boule de neige et de partie de Béret, nous sommes redescendus en direction de Longyearbyen poursuivis par 5 rennes arctiques. Enfin, sur la route nous nous sommes arrêtés pour entamer une petite chasse aux fossiles au front du glacier.

Nous avons tous passé une excellente dernière journée, et nous remercions notre super guide glaciologue Heïdi Sevestre pour nous avoir accueilli sur son territoire glacé.
Big Up à Luc Moreau, le glaciologue qui nous a fait l'honneur de nous donne un cours sur les glaciers Alpins

 

 

11896493_743994115728199_7597780741783229255_o 11896493_743994115728199_7597780741783229255_o  

Pyramiden: une ville fantôme totalement surréaliste

Selon le classement annuel du National Geographic, Pyramiden est la 7ième ville fantôme la plus fascinante au monde...
En effet, ce site minier qui doit son nom à la forme de la montagne (pyramide inca), et initialement la propriété de la Suède, a été exploité ensuite par l'Union Soviétique à partir de 1927. Évacuée et détruite au cours de la seconde guerre mondiale, elle est réinvestie en 1946 par les russes. Pendant son apogée entre 1970 et 1990, la ville compta jusqu'à 1200 habitants, uniquement des mineurs et leurs familles.
Malgré les conditions de vie extrêmement difficile, les ouvriers bénéficient d'un statut particulièrement avantageux dans le contexte soviétique de l'époque. La fin de la perestroïka, les crises minières des années 90, entrainent l'abandon total du site en 1998.
Actuellement, 6 personnes entretiennent la mémoire du site, en particulier, Sasha, notre guide, équipé d'un fusil car deux jours auparavant, un ours polaire se promenait sur le port.
Une visite dans l'histoire qui nous a permis d'illustrer notre cours sur la période communiste...

 

 

11895139_743986059062338_9000513448844829682_o 11895139_743986059062338_9000513448844829682_o  

Gros glaçon...
Après un voyage de près de 3 heures en longeant les côtes du Fjord, nous avons eu la chance extraordinaire de nous approcher à moins de 150m du glacier de Nordenskiold d'une 100m de hauteur.
Nous avons été impressionné par le froid que dégage ce glaciers car nous avons été obligé de nous couvrir chaudement.
Un camaïeu de bleu et blanc s'étendait sur ces immenses falaise qui nous ont donné le vertige. Quelques blocs s'étaient détachés et flottaient à nos cotés et heurtaient la coque du bateau. Cela paraissait irréel!
Cet arrêt nous a permis de prendre de très nombreuses photos et de découvrir ce paysage extraordinaire que peu de personnes ont la chance de voir et que nous ne verrons peut être plus...
En raison du réchauffement climatique car notre guide nous a dit que depuis qu'il effectué cette visite, le glacier a considérablement régressé... A nous génération future de réagir!!!

 

 

11930828_743975399063404_8552921727474360089_o 11930828_743975399063404_8552921727474360089_o  11951541_743976022396675_201118078696206590_o 11951541_743976022396675_201118078696206590_o  

Croisière polaire...

Today, nous avions RDV vers 8h 30 pour une petite croisière (10 heures quand même) dans le fjord, direction la ville de Pyramiden via le glacier de Nordenskiold.
Nous étions avec un guide suédois qui habite le Svalbard depuis 9 ans et qui nous a présenté les sites visités et de nombreuses anecdotes sur la faune et la flore, l'histoire des lieux, ...
L'ambiance était au RDV, grâce également au barbecue de midi qui nous a permis entre autre, de manger de la baleine!
La proue du bateau nous a servi d'observatoire pour la faune et la flore mais le vent glacial nous obligeait de temps en temps, à rentrer en cabine.

 

11728885_743964929064451_322302168487389513_o 11728885_743964929064451_322302168487389513_o  11908903_743965399064404_4170134162508272439_o 11908903_743965399064404_4170134162508272439_o  

Clean up Svalbard, une opération écocitoyenne très prisé par les habitants de Longyearbyen...
Nous avons participé au Svalbard Cleanup, cette opération consiste à nettoyer les plages de tous les déchets amenées par les courants marins depuis la Russie et le sud de l'Europe, et malheureusement par certains touristes.
Tous comme les habitants, les étudiants, les enfants, et toute la communauté de Longyearbyen, nous avons ramassé sur les plages sur près de 1 Km quelques morceaux de ferrailles, de verre brisé, filets de pêche à la dérive et avons collecté environ 100 Kg de déchets.

 

 

11895193_743955819065362_4705976345444236110_o 11895193_743955819065362_4705976345444236110_o  

 

Today c'est la journée "première fois"...
Première fois en bateau pour certains,
Première fois en territoire russe pour d'autres,
Première fois devant un glacier de 100m de haut,
Première fois à visiter une ville fantôme,
Première fois à manger de la baleine,
Première fois à voir l'un des derniers symbole de l'ancienne CCCP (ex URSS)...
Alix va nous parler de notre voyage, Lucie nous présentera sa découverte du glacier, Delphine, la visite de la ville "fantôme" de Pyramiden...

 

11952970_743461395781471_8306950412099090654_o 11952970_743461395781471_8306950412099090654_o  

 

 

Nous sommes partis ce matin faire une petite rando le long du Fjord et du port de Longyearbyen dans l'objectif de rejoindre le Global Seed Vault.
Nous avons traversé la ville pour faire une première halte au niveau de l' "Eglise" qui est en fait un temple, dédié à toutes les religions compte tenu de la diversité religieuse de cette ville. Nous avons ainsi pu nous recueillir quelques instants à l'intérieur de cette chaleureuse chapelle.
Ensuite, tout en surplombant le fjord, nous avons été impressionné par les anciennes structures métalliques d'acheminement et de tri du charbon grâce à un sentier sur les terrils.
Enfin, au détour d'une prairie, nous avons eu la chance d'observer un couple de rennes qui pâturaient paisiblement dans cette toundra. Nous avons pu les observer de longues minutes avant de rejoindre le Seed Vault.
Une façon de bien finir cette randonnée et de faire de jolis clichés

 

 

11891509_743462179114726_3166217561830244791_o 11891509_743462179114726_3166217561830244791_o  11924814_743451875782423_8935651703443398057_o 11924814_743451875782423_8935651703443398057_o  

 

Aujourd'hui, une journée "kilomètres"...
Grosse balade ce matin avec des rencontres exceptionnelles, une action écocitoyenne, et une rencontre avec les habitants pour leur présenter nos paysages et nos traditions.
Une journée racontée par: 
- Thibault et Ludovic pour la balade,
- Lucie et Maël pour la "vraie" banque mondiale,
- Chloé et Honorine nos deux supers ambassadrices du tri,
- Coline qui nous racontera cette pt'ite conf' à l'UNIS.

 

11013035_743447365782874_4965015073539980990_o 11013035_743447365782874_4965015073539980990_o  

 

Officiellement nommé « Svalbard Global Seed Vault », littéralement « chambre forte mondiale de graines du Svalbard », ce coffre-fort réunit des semences de plantes vivrières du monde entier.
Il peut effectivement en contenir jusqu’à 4,5 millions. Les graines sont stockées dans une ancienne mine sous terre, sorte de "Bunker" dans une terre gelée en permanence: le Permafrost.
Cette "Arche de Noé" végétale permet de conserver un élément fondamental de la notion de Biodiversité: la biodiversité génétique!
Sur cette plateforme, vers 12h00, nous nous sommes retrouvés au pied de ce bloc de béton miroitant, fermé par une simple porte à 2 verrous, laissant libre cours à notre imagination: "comment c'est derrière!"
Ce coffre fort surplombe cette immense baie de Longyearbyen et son aéroport.
"Moi ça me fait peur! Parce que si on a fait ça, c'est "qu'ils" redoutent que toutes les espèces disparaissent et que les plantes cultivées se banalisent!" pour Maël.
"Selon moi, c'est une bonne initiative de rassembler et de préserver ces espèces. Certaines ont déjà peut être disparues. Le Seed Vault est pour nous une assurance vie" pour Lucie...

 

 

11875253_743433645784246_7356833785501013668_o 11875253_743433645784246_7356833785501013668_o  

16:30, RDV À The University Centre in Svalbard (UNIS)
Nous avons proposé aux étudiants & professeurs de l'UNIS une petite conférence, toujours accompagnés et épaulés par Heidi