Biodiversité et production de bois : exercice concret pour les étudiants de BTS GPN !

 

Du 10 au 12 octobre 2016, les étudiants de BTSA Gestion et Protection de la Nature et du BTS Technico-Commercial Produits de la Filière Forêt Bois) ont mené une campagne de terrain sur les forêts départementales de la commune de la Chapelle d’Abondance.

 

En effet, le conseil départemental, propriétaire de ces espaces forestiers nous a demandé une estimation qualitative et quantitative (fait par les BTS TCPFFB) ainsi qu’une évaluation la biodiversité potentielle (protocoles : Indice Biodiversité Potentielle et avons proposé un complément par la méthode dite de « Carnino »).

 

La finalité : faire des préconisations de gestion alliant production et prise en compte de la biodiversité. Bel exercice en prévision pour nos jeunes !!

Les étudiants de BTSA GPN ont donc préalablement défini, en classe, un plan d’échantillonnage à partir de divers fonds cartographiques donnés par le département en mobilisant leurs connaissances en Système d’Information Géographique par l’intermédiaire du logiciel Qgis. Ils ont ensuite adaptés les coordonnées des points afin de les rendre compatibles avec nos GPS et de les y transférer. C’est au niveau de ces points que les relevés se sont faits durant notre séjour.

 

Afin, d’être opérationnels, le protocole IBP a été testé en amont de notre séjour, à proximité de l’ISETA grâce à l’intervention d’un expert forestier, Jean Michel Boissier (réalise les cours de pédologie et d’écologie forestière dans notre BTS).

 

A partir du Lundi 10 octobre 2016, c’est donc munis de leurs fiches de terrain, de diverses cartes, des GPS et surtout de beaucoup de bonne volonté, de jambes et mollets affutés que les jeunes ont affrontés les pentes parfois rudes qui jalonnent les 64 hectares de notre zone d’étude. Répartis en huit groupes, ils ont évalué par type de peuplement l’IBP et également l’état de conservation des habitats par la méthode dite de « Carnino ». En fin de journée, de retour du terrain, ce n’était pas encore l’heure du repos des guerriers : les données IBP ont été saisies sous Excel afin d’être traitées en classe, une fois de retour de leur première période de stage de trois semaines. On est durs avec eux, j’espère qu’il n’y aura pas de plainte pour maltraitance !!

La suite : dans un premier temps, analyser les données, produire un document de synthèse avec préconisations de gestion pour le CD 74. Cerise sur le gâteau, ce travail se ponctuera par une présentation orale du travail réalisé auprès des élus et agents du CD74 !! Je ne vous décris pas la tête ni l’enthousiasme de nos jeunes lorsque nous leur avons passé cette commande !!

 

Au final, grâce à ce travail, ils auront participé à toutes les phases d’un projet, ce qui nous est rarement proposé.

Encore bravo à nos jeunes pour la qualité du travail effectué, l’enthousiasme qu’ils y ont mis malgré les pentes et le froid !! Prendre en compte la biodiversité, ce n’est pas que s’en occuper sur terrain plat et en été : ça se mérite aussi !!

 

Un immense merci à Dominique Prieur-Drevon du CD 74 de nous avoir proposé ce type de projet si formateur et essentiel pour nos jeunes.

 

Merci à Jean-Michel Boissier pour ses avis éclairés et pour son accompagnement sur le terrain, à Lalie Chochon, chargée mission espaces naturels à la communauté de communes de la vallée d’Abondance pour son intervention dynamique et sa disponibilité, à Gilles Unal (notre SIGiste plus que dévoué) et à notre collègue Bernard Cugnet (bientôt retraité le veinard) qui nous a mis dans la boucle pour ce très beau projet !!

 

A suivre…