Les Terminales GMNF

réalisent un inventaire des oiseaux aux abords de l’ISETA

Plusieurs méthodologies existent pour réaliser un recensement de l'avifaune dans un milieu. Certaines permettent un recensement quantitatif, d'autres une approche qualitative. Le plus souvent, c’est le contact visuel avec l’oiseau qui est pris en compte ; parfois, on complète la collecte de données en incluant les chants entendus lors de la prospection.

 

La classe de Terminale Bac Pro Gestion des Milieux Naturels et de la Faune a réalisé dernièrement un inventaire quantitatif des oiseaux des abords du lycée.

Dans un rayon de 2 km autour de l’Iseta, 5 zones ont été délimitées sur une carte. Chaque zone a été ensuite parcourue par 4 élèves. Ces petits groupes devaient longer les haies et les lisières de leur secteur et s’arrêter sur des tronçons précis prédéfinis. Sur ces tronçons, chaque oiseau rencontré était observé, déterminé et répertorié. La zone devait être couverte en 2 heures.

 

La mise en commun des résultats a permis d’estimer la richesse de l’avifaune. 25 espèces différentes ont été observées, certaines, comme les merles ont atteints des totaux conséquents, avec plus de 130 individus dénombrés. Les élèves ont été étonnés du nombre d’oiseaux présents dans ce site qu’ils connaissent bien.

Parmi les surprises de cette prospection, il faut noter une bécasse, observée à moins de 500m du lycée et 5 chevreuils qui pâturaient également tout près des classes.

 

Ces résultats permettront d’effectuer quelques travaux statistiques en classe et seront évidemment réutilisés l’an prochain, par comparaison, lors du prochain inventaire.

 

Texte : Lionel Bouvet – Responsable Bac Pro GMNF

 

Photos d’oiseaux : Raphaël Fornier – élève de la classe